AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Ruée vers Alkanir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Eryl

avatar


messages : 224
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 31

Fiche de Personnage
Protection Divine:
Titres: 0

MessageSujet: Re: Ruée vers Alkanir   Lun 29 Juil - 15:27

Son corps meurtri avait réagi de lui-même. L’inconscience du jeune homme s’était transformée en hibernation, usant d’une partie infime partie de sn énergie encore disponible pour accélérer la régénération de ses tissus. Les soins prodigués par l’Aigle étaient tout de même bienvenu, ne laissant au cosmos du jeune homme plus qu’à fignoler la cicatrisation et regagner ce qu’il avait perdu avec beaucoup de repos.
De l’extérieur, il paraissait toujours aussi inconscient, mais c’était autre chose qui avait remplacé ce sommeil forcé. La respiration extrêmement lente, le pouls ralenti, une personne peu attentive aurait facilement pu le croire mort. Mais ce n’était que son système de défense, inspiré du modèle naturel qui portait le même nom, qui lui permettrait de se réveiller bientôt, en meilleure forme et rétabli.

Bien que l’odeur de charbon se soit atténuée, remplacée par une atmosphère plus fraîche, qu’il sentait saturée de cristaux glacés, ses narines respiraient toujours l’air enfumé quand on décida de le déplacer. Les membres inertes, l’habiller n’était sans doute pas la plus aisée ni agréable des tâches, mais  celui qui s’y employa y parvint pourtant, avant de le monter sur son épaule. Porté en sac à patates il ne fut reposé que plus loin, où une voix familière menaçait de le tirer de sa torpeur.


- Il va bien ?
- Qu'est-ce qui lui est arrivé ? C'est vous qui avait fait ça ?

C’était comme si l’on s’adressait à lui sans réellement lui parler, et le seul son de la voix commençait peu à peu à le ramener à la surface. Il était encore trop tôt, bien trop tôt... Une parcelle de son esprit ne le savait que trop bien, et tentait de maintenir au maximum ce paradoxe en équilibre : il était assez conscient pour le réaliser, mais devait rester dans un état léthargique encore suffisamment longtemps pour que son corps ait le temps de régénérer les blessures que les soins de l’Aigle n’avaient pu atteindre, et le sang que le Chevalier pouvait difficilement reconstituer. Il devait aussi récupérer de l’épuisement provoqué par son hémorragie, et tout ceci n’était pas une mince affaire...

Le jeune homme ne bougeait toujours pas le pouls et la respiration faibles, mais, dans cette semi-conscience, tous pouvaient sentir quelque chose de plus pulser en lui, cette énergie qu’il connaissaient bien mais se manifestait chez lui de façon étrange,  s’efforçait à cet instant de le ramener à la vie, concentrant tout son pouvoir sur cet unique but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pûr
Chevalier du Phénix
Chevalier du Phénix
avatar


messages : 51
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24
Localisation : Dans l'Enferme ta gueule !

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure de Bronze du Phénix
Titres: 0

MessageSujet: Re: Ruée vers Alkanir   Sam 3 Aoû - 22:06

« Ce lâche a rejoint les Spectres. »

Pûr déglutit calmement à l'entente de ces mots, essayant de retrouver son in-expression habituelle. Elle fixa le chevalier de l'Aigle, plus sérieuse que tout à l'heure, s'attendant un peu à une blague. Finalement caridd lui fit un clin d’œil et rit légèrement.

« Ces deux hommes se sont presque entretués, dans la crypte. C’est le lynx qui a arrêté la fuite d’Alkanir pendant que tout le monde faisait ce qu’il avait à faire. Une aubaine ! Hélas, ses blessures étaient... mortelles. »

Pûr eu un discret soupir de soulagement en apprenant que le chevalier d'argent plaisantait bien, cependant elle se crispa un peu lorsqu’il lui annonça la gravité des blessures. Elle observa à nouveau l'homme-chat, il n'avait pas l'air si blessé que ça et elle espéra donc que Caridd avait fait quelque chose pour ces blessures soit disant mortelles. L’Aigle ne ce fit pas prier et enchaina directement.

« Je remercie Athéna de m’avoir offert ces dons si particuliers, qui font de moi un être aussi spécial, un héros ! Sans eux, je n’aurais pas pu sauver la vie de ce pauvre homme… Car oui, je lui ai sauvé la vie. Ne me lances surtout pas de roses, je ne pourrais les accepter ! »

Même si son visage n'en disait rien, Pûr commençait à trouver le jeu d'acteur de l'Aigle très amusant, elle avait maintenant compris qu'il en avait beaucoup rajoutait et décida finalement de se prendre au jeu lorsqu'il lui pris les mains. Elle repris un air inquiet, faisant aller son regard d'Eryl à Caridd, essayant d'imiter les jeunes filles des contes rencontrant un grand héros qui leur faisait la cour.

"Merci, oh grand Caridd."

La petite s'inclina à plusieurs reprises devant son grand héros.

« Quel monstre pourrait laisser mourir l’ami d’une telle beauté ? Je n’ai pas hésité une seule seconde avant de lui panser ses blessures, sinon je n’aurais jamais pu continuer à vivre sans remords. Ma bonté n’a d’égal que ma grâce, et parfois je me surprends d’apprendre qu’elle la surpasse pour servir une plus noble cause. »

"Vous êtes tellement généreux, tellement formidable. Je vous admire !"

Malgré le fait que son visage n'affichait toujours aucun sourire la jeune fille tentait tout de même de paraitre la plus fascinée possible. Tentant d'imiter le jeu d'acteur du chevalier d'Argent.

"Je voudrais que mon futur mari soit comme vous. Vous voulez que je vous réserve la place ?"


Pûr fit de son mieux pour se forcer à rougir. Finalement le petit rose sur ses joues allait parfaitement avec sa longue chevelure et ses yeux rouge, lui donnant l'aspect d'un petit ange. Elle savait maintenant qu'il n'y avait plus aucune crainte à avoir concernant la santé d'Eryl et elle pouvait donc s'amuser un peu à voir jusqu'où pouvaient aller les plaisanteries de Caridd.
Sa remarque ne fit cependant pas vraiment réagir le chevalier de l'Aigle, celui-ci se contenta de replacer une mèche de la chevelure écarlate de la petite derrière son oreille avant de se retourner et de prendre une pose un peu plus sérieuse.

« Alkanir est donc ici, à nouveau proche de sa lame fétiche. Une liaison que bien peu de gens peuvent se permettre de connaître ! Qu’attendons-nous donc pour lui apporter un peu d’amour, à lui qui préfère une vie humaine de lumière, plutôt qu’une éternité dans les ténèbres ? »

Pûr reprit alors son visage inexpressif et se tourna vers Ävel, c'était lui le chef des opérations et le groupe avait maintenant besoin de directives à suivre. Pûr garda cependant dans un coin de sa tête la question qu'elle avait posée à Caridd, ce petit jeu lui avait finalement bien plu et elle avait peut-être trouvée le moyen de mettre l'Aigle un peu mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âvel
Chevalier du Verseau
Chevalier du Verseau
avatar


messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 20
Localisation : Quoique, j'étais où y'a sept ans ?

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure d'or du Verseau
Titres: 0

MessageSujet: Re: Ruée vers Alkanir   Sam 10 Aoû - 12:03

Depuis le début de la mission, les évênements semblaient avoir été en faveur du groupe de saints à l'instar de quelques erreurs commises par les éléments les plus jeunes : Le chevalier du phénix ne semblait pas saisir les propos d'Âvel, car après tout, il ne serait pas toujours là pour réparer les bêtises de la jeune fille.
Peu lui importait réellement, mais il était de son devoir d'instruire les générations futures afin de disposer de camarades potables dans cette guerre, les légers incidents ne seraient pas permis à l'avenir.
Une brise forestière caressa la peau du chevalier du Verseau; en effet, il avait du mal à supporter les chaleurs excessives et avait pour habitude de maintenir son corps à une température réduite, mais il n'en avait pas eu l'occasion alors il profitait des présents aléatoires de la nature pour se remettre en bonne condition, car un esprit sain était nécessaire à une reflexion approfondie.
Le chevalier fit l'état des choses : Pûr gardait l'épée et le groupe avait deux corps sur les bras, c'est à dire le Lynx et Alkanir. Après tout, on pourrait tirer quelque chose de l'homme au Sanctuaire, donc l'y ramener ne serait pas une mauvaise chose; par contre il serait assez difficile de transporter le Lynx en même temps en considérant sa nature bestiale, mais la décision était prise.


- Bien. Nous ramenons la lame ainsi qu'Alkanir au Sanctuaire. Nous déposerons l'autre homme à un village voisin.

Sur ces paroles, le chevalier d'or tourna les talons et raccrocha son drapé intact. Concentrant légérement son cosmos, il utilisa une technique de base afin de faire apparaître un petit cercle de cristaux gelés autour des membres d'Alkanir, c'était un bon moyen de le retenir prisonnier sans qu'il soit difficile à transporter ou pire, qu'il soit endommagé pendant le voyage. Le chevalier d'or comptait à présent sur ses compagnons pour ramener le détenu tandis que lui, gardien des douze maisons, ouvrirait la marche vers le Sanctuaire.
Suite à leur passage près d'un village, à la lisière de la forêt, le groupe de saints confia le Lynx aux soins de docteurs de fortune puis continua son chemin à travers le milieu forestier, vers le Sanctuaire, la demeure des saints d'Athéna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caridd
Chevalier d'argent de l'aigle
Chevalier d'argent de l'aigle
avatar


messages : 150
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 23
Localisation : Dans les profondeurs des eaux boueuses et pleines de microbes de l'oubli.

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure d'Argent de l'Aigle
Titres: 0

MessageSujet: Re: Ruée vers Alkanir   Sam 10 Aoû - 12:27

Finalement, Âvel décida de confier le lynxhomme aux mains quasi-expertes de docteurs, se trouvant dans un village perdu au milieu de nulle part. Caridd aurait bien voulu garder l'homme capable d'utiliser le cosmos à ses côtés, pour ainsi le présenter à sa Lumière pour qu'il puisse se battre pour elle. Néanmoins, l'avis du Chevalier d'Or reste supérieur au sien, en tant qu'autorité suprême du groupe grâce à sa protection divine... Et puis, de ce fait, ce n'est pas sa responsabilité qui est mise à l'épreuve quant à l'état de l'homme gravement blessé.

Pûr a donc l'épée avec elle, celle-ci étant toujours imprégnée du sang de l'ancienne Athéna, et donc de son cosmos, même si on peut sentir que cette énergie s'estompe au fur et à mesure du temps qui s'écoule, seconde après seconde. Le Chevalier de l'Aigle tient Alkanir sur son épaule, lui-même prisonnier par le sortilège du Verseau qui a la bonne idée de le priver de ses mouvements. Néanmoins, la proximité avec l'Epée d'Alkanir fait en sorte que celui-ci ne se relève plus.

Par pure curiosité quant à la suites des évènements, Caridd a écrit un message destiné à l'homme-lynx lors de son réveil. Même s'il ne savait pas lire, il a toujours ses docteurs de fortune à disposition pour la lui lire. Cette lettre est une invitation directe au Sanctuaire, au cas où il aurait certaines questions sans réponses, ou même s'il voudrait contacter le Chevalier de l'Aigle, voire celui du Phénix, pour un usage amical. C'est la moindre des choses après tout cela, pour ne pas que ces souvenirs s'estompent dans le vide. C'est maintenant au lynx de voir ce qu'il veut faire de sa vie : rester coincé dans les alentours de Delphes, ou observer des milliers de paysages différents en se battant pour la seule et unique divinité qui mérite son rang : Athéna.

« D'ailleurs. » dit simplement Caridd en plein chemin, se remémorant l'attitude du Phénix.
« Je te trouve largement plus jolie quand tu agis de la sorte. Tu devrais te montrer un peu plus vivante, et ainsi apprécier la vie et le monde qui t'entoure. C'est peut-être un peu niais à l'oreille, mais ça reste pourtant vrai ; nous autres Saints mourrons bien trop jeunes pour ne pas en profiter. » réplique-il alors d'un air sérieux, quittant son personnage pour une seconde.
« Et tu mérites largement mieux que moi ! » rajoute-il en commençant à rire, une larme de joie perlant sur sa joue en s'imaginant la situation. « Merci pour tant de baume au coeur, ça me réjouit au plus haut point. »

Dès lors, le groupe continue son chemin vers Athènes et donc le Sanctuaire, prêt à rendre des comptes à leur Lumière, leur Déesse, et ainsi recevoir quelques honneurs et autres félicitations. Néanmoins, sur place, une réponse unique leur vient aux oreilles, peu de temps après leur arrivée : le signal d'un départ vers l'Est, vers Ephèse. C'est Athèna qui demande à ses Chevaliers de se rassembler, la chose précédant un discours digne de celui de la Guerre de l'Olympe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atramenta.net/lire/valec-doucebrise/44044
Pûr
Chevalier du Phénix
Chevalier du Phénix
avatar


messages : 51
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 24
Localisation : Dans l'Enferme ta gueule !

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure de Bronze du Phénix
Titres: 0

MessageSujet: Re: Ruée vers Alkanir   Ven 30 Aoû - 21:26

C'était donc décidé, ils devaient déposer Eryl au village voisin puis rejoindre Athènes. Cela était quelque-part une bonne chose pour Pûr, car ainsi Eryl ne serait pas mêlé plus que ça à ce conflit, sauf si il le souhaitait vraiment, Caridd lui ayant laissé un message avant de le laisser au soin d'un médecin.
La jeune fille elle n'avait pu qu'adresser une prière à sa mère pour que l'homme-chat se rétablisse rapidement.

Suite à cela les trois chevaliers se mirent en route pour Athènes, traversant pendant un moment la foret qui avait été le théâtre de leur aventure. Pûr ne fit comme à son habitude aucune remarques, se contentant de suivre le mouvement de ses deux alliés.
Ce fut comme d'habitude Caridd qui rompit le silence du groupe, adressant une remarque assez étrange au chevalier du Phénix, lui expliquant qu'elle devrait montrer un peu plus ses émotions. Pûr n'était pourtant pas de cet avis, pour elle montrer ses émotions était un signe de faiblesse, cela pouvait créer une faille dans sa défense et un ennemi aurait très bien pu en profiter.

"Je vais y réfléchir..."
Voila tout ce que la jeune fille avait trouvé à répondre, espérant que cela suffise à contenter l'aigle, ne voulant pas non plus qu'il la pense complètement inattentive à ce que lui disaient ses camarades. Et pourtant, Pûr avait toujours combattu seule et n'avait généralement confiance qu'en sa propre force, Eryl ayant été la première personne à avoir combattu en tant qu'allié à ses côtés. Le principe d'équipe était nouveau pour elle, et il lui faudra surement un certain temps pour s'habituer à être associée à d'autres chevaliers.

Et alors que leur voyage touchait à sa fin et que Pûr pouvait enfin apercevoir le Sanctuaire pour la première fois depuis six ans on lui annonçait déjà qu'elle devait repartir pour aider dans une lointaine région. Enfin, au moins elle aurait la satisfaction de voir une fois sa mère avant de partir en mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ruée vers Alkanir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ruée vers Alkanir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti
» Retour vers son coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
estrée test :: Delphes-