AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Contexte de Saint Seiya Golden Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondateur

avatar


messages : 142
Date d'inscription : 25/03/2013

Fiche de Personnage
Protection Divine:
Titres: 0

MessageSujet: Contexte de Saint Seiya Golden Hope   Jeu 11 Avr - 12:09


   

  Credit SSGH


   
Histoire de Golden Hope

   
"C'est ça, la vie : un fragile équilibre entre l'harmonie et le chaos."

   

   
Mes yeux me brûlaient.
Le jardin était plein des parfums et des rumeurs du printemps.
Eclairés par la lune, les premiers arbres en fleurs brillaient d'un éclat limpide et fragile.
Leur pureté me perça le cœur. Comment le monde pouvait-il être à la fois si beau et si cruel ?
   


   

   
   
   
«  Allez les gars, on y est presque ! »

   


On y était presque. On allait détruire ce mur. Le mur des Lamentations. Nous avions une mission à accomplir et nous devions absolument détruire ce mur pour continuer notre chemin. Nous étions fatigués, nos muscles nous faisaient mal, tiraient. Nos visage étaient rouges, nos respirations bruyantes. Nous avions du mal à tenir debout alors que ce mur allait enfin céder. Mais nous étions contents de voir que c’était bientôt fini. Que l’on allait pouvoir continuer notre chemin, que notre mission allait être accomplie. Enfin oui ! Chacun s’encourageait son prochain, on s’aidait mutuellement pour tenir le coup. On était une équipe. Et surtout des chevaliers ! Rien ne devait nous résister car nous avions une divinité à servir. Et nous ne pouvions pas la décevoir. C’était une façon de penser tout à fait noble. Jusqu’à ce que le déluge arrive.

« On ne doit pas se lâcher ! Les gars ! Vous m’entendez ?! Les gars !! »

Quelque chose venait de se briser. Quelque chose venait de disparaître. Un Dieu venait-il de mourir ? Sans comprendre comment et surtout pourquoi, on fut … transportés ? Téléportés ? Brusqués ? On disparut, le mur des Lamentations n’était plus sous nos yeux. Tout avait changé. Sous mes yeux. J’avais perdu mes amis, j’avais beau tendre la main pour essayer d’attraper la leur, ils n’étaient plus là. J’avais l’impression de me débattre dans tous les sens comme un animal blessé. Je criais le nom de mes amis. Mais ils ne pouvaient plus m’entendre. Pourquoi ? Où sont-ils ? Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi nous ? Qui a pu nous faire cela ? Puis le trou noir arriva. Je ne me rappelle de rien après cela.


 
   
   
Quelques temps plus tard, je réussis enfin à ouvrir les yeux. Difficilement. J’étais fatigué. J’avais du mal à bouger. Une ombre était devant moi. Je relevais la tête. Je ne voyais pas qui était là. Néanmoins je reconnu son armure dorée. C’était un chevalier d’or … Sans en être un. Il avait des tatouages, sa main en tout cas en était recouverte. Les cheveux longs. Mais le plus effrayant était son aura. Il inspirait la peur, la terreur. Il avait l’air intimidant. Il avait l’air puissant. Tellement puissant que je ne pense pas pouvoir lui tenir tête et ce même avec mon groupe d’amis. D’ailleurs …

« Allez-vous m’aider ? »

Il parut hésiter puis je ne tenu pas le coup et perdit à nouveau connaissance. Un tourbillon de question venait de m’envahir. Qui était cet homme ? Ou cette femme ? Je ne l’avais vu qu’à contre-jour. Et j’avais du mal à l’identifier. Je connaissais tous les chevaliers d’or. Et aucun n’avait de tatouage sur le corps et encore moins sur la main. Quand je me réveillais, je vis … moi ? Un autre moi était là, à me fixer. Il fronçait les sourcils. Il me ressemblait trait pour trait. Qu’est-ce que ça voulait dire tout ça ?

« Qui es-tu ?
- Ne sois pas stupide, tu vois bien que je suis toi. »

J’étais bouche bée. Qu’est-ce que c’était que … ? Je sortis rapidement du lit, en rogne tandis que mon « double » partit en me tournant le dos. Je le cherchais partout. Il n’était plus dans l’auberge. Je pris le peu d’affaires qui me restait et partit. Je voulais retrouver mes amis et comprendre qui était ce « double ». Ou cet « Autre moi ». Le temps passait alors que les découvertes étaient riches en sensation. Hermès était mort. Mais lequel ? Je venais de découvrir un monde différent … Deux mondes opposés venaient de fusionner. La fusion du bon et du mauvais monde. La fusion du Ying et du Yang. Ce qui expliquait pourquoi il y avait deux Athéna : une blanche et une noire. Mais quelque chose me turlupinait. Pourquoi il n’y a pas de double pour les chevaliers d’or ? Pourquoi ont-ils ces tatouages ? Pourquoi leur force a-t-elle brusquement augmenter ? J’avais un double de moi. Hadès aussi. Et les autres dieux aussi. Un gentil dieu et un méchant dieu. Qui dirige ce monde alors ? Une guerre va-t-elle éclater ? Pourquoi avoir des doubles ? Pourquoi n’avons pas fusionnés avec eux lors de la fusion du monde ?

Je secouais ma tête. Je ne devais avoir qu’un seul objectif : retrouver mes amis et le dieu que je sers et non son double. Parce que mine de rien les doubles sont mesquins … Est-ce qu’ils essayent de prendre notre place ? Est-ce que l’on doit les tuer pour récupérer notre monde ? Mais si on les tue … Est-ce que l’on meurt ? Sont-ils tout simplement des partis de nous ?


Il faut essayer pour savoir …
   

   
© Code de Anéa pour N-U

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://estreetest.forumactif.org
 

Contexte de Saint Seiya Golden Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche Pub de Saint Seiya Anthologie
» Saint Seiya Omega : Nouvelle série animée
» Saint seiya... OMEGA !
» Saint Seiya Omega
» -Saint Seiya-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
estrée test :: bibliothèque :: La Tour des Informations :: Premiers Pas-