AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Medea de Colchis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Medea

avatar


messages : 15
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Medea de Colchis   Sam 5 Oct - 1:31


Parlons un peu de vous:


▬ Comment avez-vous connu le forum? :
A vrai dire, un peu par hasard. Je cherchais un forum RP et je suis tombé ici.

▬ Quel est ton expérience RP? :
Euh… 4-5 ans, si je me souviens bien.

▬ Remarques où demandes particulières :
Je ne suis pas expert de Saint Seiya et bien que je base mon perso sur Medea, c’est une adaptation. Je demande donc aux fans du manga de m’épargner, et pareil pour les fans des mythes grecs…

Sinon… Outre garder ma vie, pas de demande.

Pitié

Ah si, en fait. Je suis pas sûr que je dois le mettre directement ici, mais j'ai pas trouvé de sous section pour les non-validés, donc...

Et encore un autre truc. J'ai pas trouvé où il fallait préciser (s'il fallait) mais Medea irait sous 'humain'.





Sorcière de la trahison
Medea de Colchis



• [age]
• [sexe]
• [divinité haie]

• 23 ans
• Femme
• Aphrodite



Mon passé me rattrape...



Il était une princesse qui vivait heureuse avec sa famille.
Belle et dévouée, elle était sans doute la fille parfaite.


Il était une déesse qui souhaitait avant tout la victoire de son fils.
Il ne fut pas difficile pour elle de convaincre Aphrodite de lui offrir une alliée.


Il était une princesse qui avait trahi son père.
Abandonnant le cadavre de son frère, elle partit avec l’inconnu qu’elle devait aimer.


Il était une princesse qui avait assassiné un roi pour son fiancé.
Une fois de plus elle devait fuir, mais toujours elle accompagnait son amour.


Il était une princesse qui avait été abandonnée.
Folle de rage, elle empoisonna celle qui avait volé son amour.


Il était une sorcière qui était emplie de haine.
Elle tua ses enfants et jura qu’un jour, elle aura sa vengeance sur les dieux qui l’avaient rendue si misérable.


Il était une princesse qui vivait heureuse avec sa famille.
Mais tout cela n’est qu’un vieux souvenir, un rêve qui disparaît telle la brume du matin.


Il est une sorcière emplie de haine, et c’est tout ce qu’il reste à présent.


▬ Background du personnage :
Fille du roi Aeëtes de Colchis, la jeunesse de Medea fut paisible et luxueuse. Fille aimante, elle passa le plus clair de son enfance à apprendre les philtres et pouvoirs qui faisaient la fierté de sa famille. C’est ainsi qu’elle apprit les vertus des plantes, qui pouvaient soulager les douleurs ou simplement les faire disparaître, mais pouvaient également se montrer dangereuses et étioler la santé et la vie de qui les consommait, pour peu que leur dosage soit mauvais. Elle apprit également, sous la tutelle de son père, qui descendait d’Helios lui-même, à utiliser les énergies du Cosmos, afin de pouvoir aider sa famille à protéger leur royaumes et sujets.

Des années joyeuses passèrent ainsi, et Medea grandit pour devenir non seulement une belle jeune femme, mais également une puissante sorcière, comme on l’attendait d’une femme de sa lignée.

Cependant, tout bascula pour elle le jour où Jason arriva dans le royaume pour prendre le plus grand trésor de son père, et malgré ce que sa raison lui disait, qu’elle devrait aider sa famille à défendre cette relique, son coeur parlait plus fort et elle tomba éperdument amoureuse de cette homme, malgré le fait qu’elle ne connaissait rien de lui. Elle connaissait les défis que son père ferait surmonter à celui qu’elle aimait, et aidée de ses autres connaissances, il ne fut pas difficile pour elle de l’aider à les surmonter, en échange de la promesse qu’il la prendrait avec elle en repartant pour en faire sa femme.

Hélas, la trahison de sa famille alla bien plus loin. Alors qu’ils étaient sur le point de repartir en mer, le frère de Medea s’interposa, décidé à ne pas laisser partir Jason avec les trésors de sa famille: la toison d’or et, d’une façon moins concrète, Medea elle-même. Quelqu’un osait se mettre sur le chemin de son amour? Pire encore, il voulait la séparer de lui? Impensable…

Ce fut ce jour là que la princesse utilisa pour la première fois les énergies du cosmos pour blesser quelqu’un au lieu de le soigner, et quelle blessure ce fut. Dans un déchaînement de violence, Medea projeta tout son pouvoir sur son frère et son attaque non seulement le tua sur le coup, mais le frappa tellement fort et avec tellement de haine que son corps fut déchiqueté, brisé en une centaine de pièces qui furent projetées à travers le royaume, l’empêchant ainsi d’avoir de véritables funérailles et condamnant son esprit à errer éternellement, incapable d’offrir à Charon le prix de son passage.

C’est probablement en ce jour que la vie de Medea fut décidée. Pour protéger son fiancé durant le voyage en mer jusqu’à son royaume, elle tua encore de nombreuses personnes. Humains, monstres et tout ce qui était entre les deux, tous tombaient face à sa langue d’argent qui tissait conspirations sur conspirations, ses poisons si doux jusqu’à ce qu’ils n’emportent leur victime dans une mort abjecte, et son cosmos qu’elle n’hésitait désormais plus à utiliser dans le but de blesser et détruire.

On aurait pu penser que cette vie s’arrêterait lors de son arrivée à Iolcos, le royaume de Pelias, qui devait le remettre à Jason maintenant qu’il ramenait la toison d’or, mais ce ne fut pas le cas. Peut-être était-ce son karma, peut-être les dieux avaient-ils trouvé un nouveau jouet, ou peut-être s’agissait-il tout simplement de malchance, mais toujours est-il que le meurtre avait trouvé le moyen de s’insinuer dans sa vie et ne souhaitait certainement pas repartir.

Le roi Pelias refusa d’abdiquer en faveur de Jason, qui se tourna bien vite vers sa fiancée qui avait déjà à plusieurs reprises résolu ce genre de situation pour lui ou, en d’autres termes, il demanda à Medea d’assassiner le roi de façon à ce qu’il puisse prendre le trône.

Toujours aveuglée par l’amour, elle complota jusqu’à réussir à convaincre la fille même du roi d’assassiner son père. Malheureusement, si Medea était capable de monter de complexes plans pour parvenir à ses fins, Jason ne l’était visiblement pas, et puisqu’elle avait agi d’après une demande de ce dernier… tout le monde se rendit bien vite compte que le véritable coupable de la mort de Pelias était celui qui souhaitait ouvertement son trône et avait le plus à gagner de sa mort, et une fois de plus, Medea suivit son amour dans un voyage à travers les mers, de façon à échapper au châtiment qui leur était dédié.

Ils arrivèrent enfin à Corinthe, où Jason se fit aimer du roi ce qui leur permit de s'y installer malgré la méfiance envers les étrangers qui régnait en Grèce depuis les attaques Perses. Ils y passèrent quelques années de paix et malgré les tensions qui parcouraient le pays ainsi que la guerre de l'Olympe, leur vie était agréable car la ville était trop occupée à se rétablir des conflits précédents pour jouer les va-en-guerre. Comme le voulait l’ordre des choses, Medea eut deux enfants qu'elle éleva tendrement, les aimant presque autant que leur père. L’histoire aurait pu s’arrêter là, et malgré le fait que toute l’affection de Medea ait été forcée par une déesse, elle aurait pu se terminer sur une note relativement heureuse.

Pour peu d’avoir lu ce qu’il s’est passé jusque là, on peut se douter que “heureuse” et “Medea” ne peuvent plus se trouver dans la même phrase depuis sa rencontre avec Jason. Et naturellement, tout alla vers le pire.

Jason avait fait un tel travail de se faire apprécier du roi que ce dernier tint à ce qu’il se marie avec l’une de ses filles. Toujours avide de pouvoir, l’amour de Medea n’hésita pas un instant à abandonner son ‘outil’ pour améliorer sa situation et enfin pouvoir devenir roi un jour.

Oh, si seulement il se rappelait de quoi la sorcière de Colchis avait été capable au nom l’amour, si seulement il avait été un minimum plus doué pour faire des plans…

Si seulement Jason avait eu un coeur, si seulement les dieux avaient vu les mortels comme autre chose que des pièces sur un échiquier…

Si seulement…

Apprenant la nouvelle, Medea fut folle de rage. Elle se mit à haïr tout ce qu’elle voyait, tant le charme qu’Aphrodite avait placé sur elle créait un amour éternel pour Jason. Cependant, rien n’est éternel, et la rage de Medea fut telle qu’elle réussi à ignorer l’influence de la déesse. Bien sûr, nul ne défie les dieux sans en payer le prix et, somme toute, le sien fut assez léger, bien loin du destin d’Arachne et de Medusa. Tout comme ces deux femmes, son corps fut changé, mais contrairement à elles, ce ne fut que deux détails qui furent atteints. Ses oreilles s’allongèrent et se finirent en pointes alors que ses yeux perdaient de leur couleur tandis que ses pupilles s’affinaient, jusqu’à lui laisser un regard semblable à celui d’un félin, pour peu qu’un félin ait un iris aussi blanc que ce qui l’entoure. En somme, sa transformation ne fut pas vraiment marquée, mais elle serait toujours suffisante pour que quiconque l’examine un minimum ne se rende compte qu’elle n’était plus humaine - un monstre.

Libre de penser à nouveau par elle-même, elle planifia sa vengeance. Pour commencer, bien que ce serait incroyablement tentant, elle ne tuerait pas Jason. Non, il vivrait, elle lui ferait vivre la perte qu’elle avait vécu.

Elle commença par sa nouvelle famille. En l’honneur du mariage de la princesse, la sorcière envoya deux cadeau: une robe et une couronne. Naturellement, elle omit de préciser qu’ils étaient tous deux couverts d’un redoutable poison, doublé des pires malédictions que sa rancune pouvait tisser, et le roi ainsi que sa fille moururent ignoblement, consumés par de sinistres flammes nées de la furie d’une femme trahie.

Enfin, il ne restait qu’une chose à faire pour que la vengeance de Medea sur Jason ne soit accomplie: leurs enfants. A présent que les charmes d’Aphrodite n’étaient plus, elle les vit pour ce qu’ils étaient réellement: le fruit d’un viol, et leur simple vue, chacun de leurs souffles, la révulsait au plus haut point. Elle les emmena donc en haut d’une colline ou elle les pendit, cette mort relativement sans souffrance étant la seule pitié qu’elle pouvait se trouver la compassion de leur accorder.

Cela étant fait, elle quitta Corinth.

Ses comptes avec les humains réglés, elle se tourna vers les cieux. Les dieux lui avaient tout pris, avaient fait d’elle un monstre, en apparence comme en actions. Et s’ils voulaient un monstre, qu’était-elle pour les contredire? Elle ne savait pas comment elle allait le faire, mais un jour, les portes de l’Olympes tomberaient face à elle et ceux qui s’y abritaient, ces dieux qui jouaient avec les vies comme si de rien n’étaient connaîtraient sa vengeance.

C’étaient les hommes qui tuaient les monstres. Les hommes. Pas les dieux.

Ils allaient regretter avoir fait d’elle ce qu’elle était.

▬ Pourquoi hait-elle cette divinité :
Elle juge que sa vie entière a été ruinée par la faute d’Aphrodite et a juré de consacrer sa vie à sa vengeance. Elle ignore cependant qui est la véritable coupable, celle qui a confié cette tâche à la déesse de l’amour.

▬ Quels sont les événements qui ont marqué sa vie :
S’il ne fallait marquer qu’un seul événement, ce serait la venue de Jason sur Colchis. Tout le reste découle de ça, tous les meurtres et toutes les trahisons qui pavent la vie de Medea en sont la conséquence. Sinon, dans l’ordre: la venue de Jason, le meurtre de son frère, sa fuite de Colchis, l’assassinat de Pelias, sa fuite de Iolcos, l’assassinat de la femme et des enfants de Jason, sa fuite de Corinth… J’ai l’impression qu’il y a comme un schéma qui se répète, pas vous?



Description du 'Héros'

Une beauté classique, si ce n’est pour ses attributs monstrueux, Medea a une taille moyenne, de longs cheveux noirs et des proportions capables de faire se retourner même les eunuques sur son passage. Elle ignore si c’est la colère des dieux ou simplement sa haine qui ont distordu son corps, mais ses oreilles sont désormais longues et pointues et ses yeux blancs, ornés de pupilles telles celles d’un félin. C’est facilement dissimulé par une capuche, mais une capuche en elle-même est quelque chose de louche dans la plupart des situations. N’étant pas une guerrière, elle n’a jamais eu à entraîner son corps et il est donc plutôt filiforme. Sa peau est lisse et pale, dénuée de toute marque qui pourrait ternir sa beauté, entretenue par de nombreuses salves dont elle a le secret.

Autrefeois une jeune fille pure et aimante, ses voyages avec Jason et les actes qu’elle a été forcée de commettre l’ont changée en une femme manipulatrice et prête à tout pour atteindre ses buts. Elle ne fait plus confiance à ses émotions depuis qu’elle s’est libérée de l’influence d’Aphrodite et ne croit dont plus en l’amour, l’affection ou l’attachement. Et si les dieux pensent pouvoir se permettre d’utiliser les humains comme des pions, elle n’hésitera pas à faire de même afin d’égaliser autant qu’elle peut son niveau avec celui de ses ennemis. Tout ce qu’elle a à présent est un but.

Sa haine d’Aphrodite s’est muée en une haine de tous les habitants de l’Olympe ainsi que leurs servants. Chevaliers, élus… ce ne sont que des pièces adverses, à subvertir ou détruire.

Malgré son côté impitoyable, elle aide tout de même les victimes des dieux ou des puissants, quand bien même elles ne lui serviraient à rien. Il s’agit probablement de ses restes d’humanité qui ne souhaitent à personne son sort.


Attaques et Pouvoirs

Soldat de la dent de dragon: Un rituel passé dans sa famille depuis de nombreuses générations. Cette technique permet d’infuser du cosmos dans des os - les meilleures résultats sont obtenus depuis des dents de dragons, d’où le nom - (oui, les dents ne sont pas des os, je sais). Comme on peut s'en douter, la qualité des matériaux influe sur cette technique. Ainsi, si les dents de dragons créeront des guerriers d'élite bien protégés et armés de lames acérées, des os humains créeront un soldat basque avec une protection raisonnable, et des os animaux seront de moins en moins performants si la créature est peu dangereuse (un enfant désarmé pourrait vaincre plusieurs soldats dent de rat, par exemple). Malgré ce que l’on pourrait penser en voyant cette technique, il ne s’agit pas vraiment de revenants, mais de pantins commandés comme des marionnettes par Medea.

Pic Haineux: Technique offensive simple. Medea lie sa haine à son cosmos avant de le projeter tel une flèche, avec des dégâts équivalents. Si la victime venait à en mourir, son corps est brisé en une centaine de pièces et éparpillé sur une grande zone, rendant une résurrection ou simplement des funérailles pour le moins… complexes.

Cadeau Empoisonné: Medea, empoisonneuse émérite, est capable de lier un poison qu’elle a créé à un objet. Toute personne autre qu’elle le touchant directement en subira les effets. Au vu de ce qu’elle sait préparer… c’est assez désagréable, dirons nous. Le temps de préparation est variable, elle peut en général couvrir un centimètre par minutes.










© Never-Utopia


Dernière édition par Medea le Sam 5 Oct - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis no rê
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
avatar


messages : 653
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : THIS IS SPARTAAAAAAA

Fiche de Personnage
Protection Divine: Alceste Surplis du Fossa, étoile céleste de la Férocité
Titres: 0

MessageSujet: Re: Medea de Colchis   Sam 5 Oct - 9:20

Re bienvenue 8D \o

Je ne sais pas si tu as terminé, mais au cas ou je vais entamer ma lecture et commencer l'effeuillage de ta fiche ^^

Citation :
" et son cosmos qu’elle n’hésitait désormais plus à utiliser dans le but de blesser et détruire.
Alors alors... qu'elle tue son frère par " accident" je veux bien, mais qu'elle renouvelle l'opération plusieurs fois sans qu'elle ne s'entraîne et qu'elle réussisse à chacun de ses essaies, je trouve cela un peu tordu.
Les personnages ne sont pas sensés savoir manipuler le cosmos dès la première fois. =) Il faut un long entraînement difficile avant de savoir manipuler/se servir de son cosmos =)'

Pour Corriger le tir, tu pourrais ajouter par exemple qu'à Argos/île pas loin de chez Medea, existait un hermite qu'elle voyait souvent durant son enfance en cachette, afin que personne ne sache qu'elle pouvait manipuler le cosmos ^^

-_-_-_-_-_-

"
Citation :
 Ils arrivèrent enfin à Corinth, où Jason se fit aimer du roi, et ils purent enfin s’installer sans avoir à tuer qui que ce soit. Ils y passèrent quelques années de paix, intouchés par les conflits de l’Olympe
"

Corinthe il y a un E XD
ensuite, il y avait la bataille des Thermopiles il y a une 40aines d'année ou toutes les cités ont étés confrontés à l'attaque des perses. ( si tu as vu le film 300... xD )
Et Corinthe n'a pas été épargnée, elle a du se reconstruire de l'intérieur, devenant plus méfiante vis à vie du monde extérieur, comme toutes les filles Grecs. Actuellement, la cité est en proie à une future guerre, les tensions se sentent entre elle, Athènes et Sparte Wink
donc elle n'est pas parfaitement en paix ... ^^
En fait, aucune cité du Péloponnèse/de la Grèce à cette époque ne l'était pour être plus précise =) sauf des îles peut être... ^^

-_-_-_-_-

Sinon le récit me va =) j'aime beaucoup sa longue et pénible " descente en enfer" *_* dommage que tu n'ais pas choisis de rejoindre le coté obscur de Hadès ! XD
* rejoins-nous on a des cookies! XD *
x') je déconne Areus sera tellement content d'avoir une potentielle recrue pour nous casser la gu... la mouille! Rolling Eyes
Sinon je n'ai rien à ajouter, tu as un joli style =) et une façon fluide et agréable d'écrire les choses ^^ j'ai hâte de te lire en RP !

-_-_-_- Les attaques :

Citation :
Soldat de la dent de dragon: Un rituel passé dans sa famille depuis de nombreuses générations. Cette technique permet d’infuser du cosmos dans des os - les meilleures résultats sont obtenus depuis des dents de dragons, d’où le nom - (oui, les dents ne sont pas des os, je sais) afin de les faire “éclore” en une créature aussi forte qu’un humain en très bonne condition physique, avec la résistance d’une armure légère et des lames équivalentes à des épées en place de mains. Malgré ce que l’on pourrait penser en voyant cette technique, il ne s’agit pas vraiment de revenants, mais de pantins commandés comme des marionnettes par Medea.
Il faudrait préciser les " os" de cadavres, sinon ce serait un brin cheated x_x

Citation :
Pic Haineux: Technique offensive simple. Medea lie sa haine à son cosmos avant de le projeter tel une flèche, avec des dégâts équivalents. Si la victime venait à en mourir, son corps est brisé en une centaine de pièces et éparpillé sur une grande zone, rendant une résurrection ou simplement des funérailles pour le moins… complexes.
dégâts équivalent à une flèche? Une perforation ^^
Il faudrait revoir cette attaque-ci aussi ^^ pour l'équilibrage! Tuer quelqu'un d'une seule attaque n'est pas vraiment autorisé XD...
Il faudrait trouver quelque chose de plus restrinc mais qui fasse le même effet sur les pnj =)

Citation :
Cadeau Empoisonné: Medea, empoisonneuse émérite, est capable de lier un poison qu’elle a créé à un objet. Toute personne autre qu’elle le touchant directement en subira les effets. Au vu de ce qu’elle sait préparer… c’est assez désagréable, dirons nous. Le temps de préparation est variable, elle peut en général couvrir un centimètre par minutes.
Il faudrait également revoir cette attaque et en proposer un dérivé ^^
Ne t'inquiètes pas, nous verrons les attaques un peu plus tard avec le staff et te proposerons une refonte afin que rien ne soit totalement dénaruté Wink

-_-_-_-_--_-

C'est donc après ces quelques modifications sur l'histoire de ton personnage ( les attaques ne comptant pas pour la validation ^^ )  et donc, après un second signe de vie XD que je te donnerai ta première validation =)

Courage, tu arrives au bout =)

____________________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medea

avatar


messages : 15
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Medea de Colchis   Sam 5 Oct - 12:31

Re-merci du bienvenue, camarade d'asile =P

Alors, pour le cosmos:

"Elle apprit également, sous la tutelle de son père, qui descendait d’Helios lui-même, à utiliser les énergies du Cosmos, afin de pouvoir aider sa famille à protéger leur royaumes et sujets."

(A vrai dire, je croyais que j'y avais précisé... c'est ça de pas se relire ^^')

Et pour Corinthe (avais oublié le e vu que j'étais sur le wiki en anglais):

"Ils arrivèrent enfin à Corinthe, où Jason se fit aimer du roi ce qui leur permit de s'y installer malgré la méfiance envers les étrangers qui régnait en Grèce depuis les attaques Perses. Ils y passèrent quelques années de paix et malgré les tensions qui parcouraient le pays ainsi que la guerre de l'Olympe, leur vie était agréable car la ville était trop occupée à se rétablir des conflits précédents pour jouer les va-en-guerre."

Ensuite, pour les techniques...

Ai ajouté "Comme on peut s'en douter, la qualité des matériaux influe sur cette technique. Ainsi, si les dents de dragons créeront des guerriers d'élite bien protégés et armés de lames acérées, des os humains créeront un soldat basque avec une protection raisonnable, et des os animaux seront de moins en moins performants si la créature est peu dangereuse (un enfant désarmé pourrait vaincre plusieurs soldats dent de rat, par exemple)." à la dent de dragon, donc ça me semble équilibré à présent. A la limite, j'ajouterai également une limite de nombre, mais dans la légende il y en a une véritable armée, donc je préférerais pas.

Après, pour le pic de haine euh... en fait, j'imaginais que genre les météores de pégase tapaient avec la force d'un météore et que les chevaliers encaissaient ça. Donc du coup, ça me paraissait pas vraiment fort. L'idée était une technique qui était puissante contre les défenses mais ne faisait pas trop de dégâts. Donc euh... comment je mets ça de façon compréhensible?

Et pour le poison, aucune idée... peut-être mettre que c'est détectable via le euh... 6/7/8e sens (celui qui sent le cosmos) ou qu'en tant qu'attaque de cosmos, on peut y opposer le sien pour résister? Je connais pas assez l'univers pour savoir ce qui marcherait contre ça, donc si quelqu'un a une idée... Au pire j'y supprime, mais j'aimais bien cette technique.

Donc voila, dites moi ce qui manque encore =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis no rê
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
avatar


messages : 653
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : THIS IS SPARTAAAAAAA

Fiche de Personnage
Protection Divine: Alceste Surplis du Fossa, étoile céleste de la Férocité
Titres: 0

MessageSujet: Re: Medea de Colchis   Sam 5 Oct - 13:08

Ok ^^ c'est bon pour moi!

Je te valide =)'

On verra tes attaques dans ta partie " bibliothèque" Wink

____________________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priam
Admin/ Garde de l'Oracle
Admin/ Garde de l'Oracle
avatar


messages : 416
Date d'inscription : 13/04/2013

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure de Bronze du Dragon
Titres: 0

MessageSujet: Re: Medea de Colchis   Sam 5 Oct - 13:15

Bienvenue, et amuse toi bien ^^

C'est bon pour moi aussi ^^ huhuhu

J'adore ton avatar ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Medea de Colchis   

Revenir en haut Aller en bas
 

Medea de Colchis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Friendship never fades [PM] (Sujet anniversaire ♥)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
estrée test :: bibliothèque :: Inscriptions Archivées :: Personnages décédés / abandonnés-