AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | .
 

 Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scio

avatar


messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Sam 7 Sep - 12:01


Parlons un peu de vous:

▬ Comment avez-vous connu le forum? :
Via un top-site.

▬ Quel est ton expérience RP? :
Un peu de JdR papier, un peu sur forum. Surtout entre amis. J'ai envie de tester quelque chose de différent.

▬ Remarques ou demandes particulières :
Les règles disent que l'on ne doit pas utiliser les dieux. J'en fais un peu usage, j'espère que ça ne gênera pas.
Je ne suis pas quelqu'un de très présent. Un post de RP par semaine au maximum. C'est un problème ?

Ce titre est foutrement long !





Passeur clandestin
Scio



• [age]
• [sexe]
• [divinité protégée]
• [armure]

• 19 (41) ans
• Présent ! (Mâle)
• Hadès

• Surplis du Cauchemar, Etoile Céleste de la Spiritualité



Ceci est l'histoire de ma mort...

▬ Background du personnage :

Les prophéties changent les destins, détruisent des vies... Que l'on y croie ou non. Je ne fais pas exception.

Ceci est l'histoire de ma mort.

-477, Hiérapolis

Nous étions liés. Inséparables. Je l'ai toujours cru, je l'ai toujours su. Toujours ressenti ce vide au fond de moi, cicatrice de ton absence.
Quand nous sommes nés, nous étions attachés l'un à l'autre. Nous qui étions censés nous déchirer avant même de voir le jour étions unis, tellement fort que ça a coûté la vie à notre mère. Ni aîné, ni cadet, nous étions deux, uniques et indissociables.
Ai-je eu de la chance ? Ai-je été celui-là ? Je ne saurais dire. Car l'un de nous était de trop. Au hasard, notre père prit l'un de nous deux. C'était toi. Il te donna en pâture aux bêtes sauvages. Aurait-il pu deviner ? Certes non. L'ironie de la situation me fait encore rire aujourd'hui. Tu as survécu. Contre toute attente. Rendant la prédiction caduque mais en conséquence encore plus dangereuse.

Ce vide ne demandait qu'à être comblé. Je savais que j'allais te retrouver, te revoir, un jour. Et ce dès ma petite enfance.
Mais qui es-tu, étranger ? Un autre moi-même ou quelqu'un de différent ? Quelle vie as-tu, pendant que je paie pour notre erreur d'être nés deux ? Car j'essaie de rattraper le temps perdu. D'être le meilleur en tout, que ce soit en lettres ou en escrime, ou dans n'importe quel art, martial ou pas.
Notre père m'en veut. Je suis coupable du décès de celle qui nous a donné la vie.  Il me traite comme si j'étais seul mais je sais que tu es là. Et que comme moi, tu ressens ce chagrin. Quelque part, peut être pas si loin que ça.
J'ai réussi à apaiser cette colère. Au moins un temps. Entends-tu ? Je l'ai même surpassé. Mais le sais-tu ? Tu m'as laissé avec un lourd fardeau sur les épaules, Angeal.

-467, Hiérapolis

J'ai grandi. A présent, personne ne peut plus me toucher. Pas même mon père. Je crois que j'attends quelqu'un.
Je t'ai trouvé. Croisé au coin d'une ruelle. Alors c'est ainsi. Enfant des rues, privé de tout privilège de citoyenneté. Alors que je profitais sans y penser de la renommée de ma famille. Impossible de ne pas te reconnaître. Tu sens ma culpabilité. Mais tu t'en fous.
Nous nous voyons en cachette. Tu me montres tes secrets, je t'apprends à lire. Ensemble, nous nous entraînons. Au combat, à cette magie... Des pouvoirs que nul autre ne possède.
Nous sommes la moitié d'un tout. Quiconque nous voyait comprendrait tout de suite. Et nous savons l'un et l'autre que c'est impossible. Aucun œil ne guette nos rendez-vous clandestins, nous y tenons.

Je sais que tu as souffert, Angeal. Souffert comme moi de cette absence bien plus que fraternelle. Souffert dans ton corps et dans ta chair.
Ce visage, si semblable au mieux ne saura être un miroir. Même si je veux partager ta peine, partager cette laideur, cette faveur ne m'est pas accordée. Infirme. Tu as posé ta main gauche contre ma joue quand nous nous sommes rencontrés. Je suis gaucher, je sais que ce n'est pas ton cas. Tu es ma symétrie. Mais la vie ne t'a pas laissé le choix.
Ton visage est tuméfié. Ça ne guérira jamais, ce sont les marques de ton enfance. Celles qui auraient dû entraîner ta mort sous les crocs des loups. Ton œil blanc me fixe avec encore plus d'intensité que l'autre, qui brille du reflet que je connais si bien.
Qu'importe. Tu es ma moitié.

-464, Hiérapolis

Je connais les basses rues. Tu sais te battre à l'épée. Et nous avons une force en commun. On me souffle que ce sera utile. Tant mieux. Tu pourras prendre ta revanche sur cette vie qui ne t'a pas fait de cadeau.

Mes absences se font plus longues. Ça inquiète. Je n'aspire qu'à être avec toi, le sais-tu ? Alors que pour le monde entier, tu n'existes pas.
Trouvés. Tu prends mon épée et me menace. Tu n'as pas le choix, je comprends. Si je meurs, je préfère que ce soit de ta main. Trop jeune pour comprendre ? Notre père ne peut pas appréhender ce que nous vivons. Je préfère mourir que de te perdre à nouveau. Et je sais parfaitement ce que mourir signifie.
Une perle rouge orne mon cou. Je n'ai pas peur. Les hommes crient, paniquent. Seul Père reste calme. Trop calme. Alors, tu relâches mon épée. Et tu t'avances vers lui. Sans hésitation, sans frémir. Mais quand tu pointes l'arme vers lui, c'est la sienne qui te transperce.

Nous sortons à peine de l'enfance. Je te vois mourir sous mes yeux. Te vider de ton sang qui s'écoule sur le pavé. C'est beau. C'est ce que tu penses. Tu as raison, c'est une belle fin. Mais encore une fois, tu pars sans moi.
Alors que la lame se retire de ton torse, tu te tournes vers moi en tombant. Je n'oublierai jamais ce sourire. Et cet œil jaune. Qui ne me dit qu'une chose :

"Vis."

Vivre... Encore une fois tu me laisses le plus difficile. Angeal, te rends-tu compte ? Sans toi... Je ne suis que la moitié de moi-même.


-468, Hiérapolis, Guidecca

Je tâte mon visage. De la main gauche. Droitier contrarié, puisque le bras me manque. Ma peau est granuleuse. Une cicatrice horrible me mange la moitié du visage. Je ne vois que d'un œil.
Je me réveille en sursaut. Et passe fébrilement mes mains sur mon visage. Mes deux mains. Mes deux yeux. Un visage. Complet et intact. De la sueur coule de mon dos nu. Angeal... où es-tu ?

Des années sont passées, j'avais presque oublié. Mais tu es encore là. Quelque part, peut être pas si loin que ça.
Victime d'un complot politique, notre père s'est vu déchu de ses fonctions. Déshonoré, il ne lui reste que sa fortune inutile et son fils décevant. Est-ce pour ça que cette nuit est rouge ?

Un cri. Le mien. La douleur de ce rêve est encore trop présente. Oppressé, je ressens cette chaleur... Le feu. L'odeur est forte. Je quitte mes draps. Le rouge consume déjà les tentures, si proche. Ta présence est presque palpable à côté de moi. Est-ce toi ? Ou... est-ce moi ?
Un cri. Mon père. Piégé par l'incendie. Des râles. Trop tard pour lui. Pas pour moi. Le doute me submerge. Est-ce l'occasion que j'attendais tout ce temps ? L'occasion de te rejoindre... La tentation est forte. Mais très vite, je comprends.
Une ombre passe dans l'embrasure de la porte. Le rouge en lèche les contours. Une silhouette d'enfant, les cheveux longs et noirs, sale et infirme. Tu me fais signe. Je reconnais ce sourire.

"Vis."

Le feu est partout. Je sens ma chair se rétracter sur la partie droite de mon visage, mais la douleur n'est qu'illusion. J'étouffe, mais je ne manque pas d'air. Ma main droite n'existe déjà plus, mais elle brûle jusqu'à mon épaule. Quand je ferme le poing, je ne ressens aucune souffrance.
C'est moi. C'est toi... C'est nous. Les flammes lèchent ma peau, mais je sais que je ne mourrai pas. L'incendie, c'est mon propre corps. Quel vengeance, quel tableau est-ce là ? J'entends mon père qui agonise dans la pièce voisine. Je ne bouge pas d'un pouce.

Je finis par trouver la volonté qui me manquait. Une fois que les cris se sont tus. Je me lève et titube jusqu'à la porte. Le reste de mes vêtements s'enflamme au contact incendiaire, la sortie n'est pas loin.
Je cours dans la nuit, je cours, le corps et le cœur en feu. Mes questions ne trouveront de réponses qu'en moi-même. Fidèle à la parole donnée sans un mot, je vis.
Je me réfugie dans le souterrain que tu as déniché. C'était notre antre, que même notre père n'a jamais découvert. Un jardin secret. Malgré l'agitation qui secoue la ville, je me sais tranquille. Personne ne me trouvera. Personne ne viendra me chercher ici.
C'est ce que je pensais.

Une aura noire m'entoure. Plus que jamais je te sens à mes côtés. Je ne suis plus dans la cave. Je ne suis pas inquiet. Mais où suis-je ? Je respire normalement. Le feu s'est éteint, je suis étrangement calme. Autour de moi, des murs noirs. Des ténèbres insondables. Pourtant, j'arrive à voir.
Tu es debout devant moi, qui suis à genoux. Toi, Angeal. Tel que tu étais avant de mourir. Derrière toi, un être que je ne reconnais pas. Un homme ? Plus que ça. Assis sur un trône voilé, accoudé, la tête appuyée sur sa main, il te regarde. Il te parle.

"C'est la voie que tu as choisie. Tue-le."

Pas un regard en arrière. Dans ta main, mon épée. Œil blanc et œil jaune, tel que je ne les ai jamais oubliés. Je souris. Ce n'est que justice. Lentement, j'ouvre les bras. Mon torse est à découvert.
Tu as la main ferme. Le regard farouche. Mais tu hésites.

"Il t'a volé ta vie !"

Cette phrase claque comme un fouet. Et affûte ta détermination. L'épée que tu tiens se plante droit dans mon cœur. Et je souris.
Derrière toi, le dieu oscille légèrement la tête. Est-il satisfait ? Juste avant que mes yeux ne s'éteignent, il me regarde, sondant au plus profond de mon âme.

"Il est trop tôt."

J'ai toujours aimé la musique. Les ténèbres sont accompagnées par une mélodie, jaillie d'un instrument inconnu. C'est beau. C'est ce que je pense.

Je ne t'ai jamais revu.


-437, Guidecca

"Ton Etoile s'est réveillée."

Je connais cette voix... je crois. Comme un lointain souvenir, une autre vie. Je suis mort, je le sais au plus profond de mon être. Et je le sens. Ce vide. Plus dense encore que tout ce que j'avais connu jusque là.
Pourtant, tout n'est pas fini. Un regard, profond, sonde mon esprit, ma chair. J'ouvre les yeux. L'obscurité absolue m'entoure. Mais je distingue le trône. Et derrière le voile, celui qui est assis dessus. Une réminiscence ? Il s'agit de mon dernier souvenir.
Une urgence. Mon cœur se contracte, faisant peser une douleur et une inquiétude sur ma conscience. Cet homme est bien présent, ce n'est pas qu'un souvenir. Une voix impérieuse me le fait comprendre.

"Lève-toi."

J'obéis sans y réfléchir. Elle ne vient pourtant pas du trône. Je suis debout, devant lui. Chose étonnante, je suis vêtu. De façon simple, à la mode perse. Je suis perdu. Tout ça n'était qu'un rêve ? Je sens pourtant la marque sur mon torse, et mon cœur percé qui souffre en silence.
Plus que tout, cette voix au fond de moi me perturbe. C'est un timbre lent et doucereux, chaleureux et glacial, inconnu et familier. Une force profonde et vivace.

Il me regarde. Quelque chose a changé. Comme si les contours étaient plus précis. Comme si tout ce que j'avais vécu avant n'était que brouillard, qui se perdait dans le néant.

"Angeal, dis-tu ?"

Je perçois son sourire dans sa voix. Il est étrange. Je ne suis qu'une fourmi sous son pied. Je comprends enfin qui il est. Les engrenages s'enclenchent, je sais pourquoi je suis là. Et je vois ce qui m'entoure. A mon côté, une boîte noire. Elle m'attire, m'appelle. Le dieu ne fait que m'observer, avec son sourire énigmatique et ses intentions cachées.
Je la frôle. Du bout des doigts. Mais ça suffit. Les pans de métal s'écartent, se font oublier. En leur sein, une sculpture magistrale. Trop grande pour être contenue dans un si petit espace. Mais à ce stade, j'ai passé le cap de la surprise.
Un cheval. Dès que je le reconnais, je l'appelle par son nom. Il s'anime, et s'enflamme. J'entends ses sabots, il est aussitôt sur moi. Je croise son regard, des images me viennent à l'esprit. L'armure me recouvre, et je sais tout.

Sur son fauteuil magistral, mon maître reste accoudé, et continue à m'observer, son regard brillant d'un mélange d'ennui et d'amusement. Je suis cette fois à genoux devant lui. Aucun mot ne passe mes lèvres. Il sait ma dévotion acquise.

"Le Cauchemar. Jamais cette Etoile ne s'était manifestée avant."

Il se lève et écarte le voile. Il me domine, de toute sa hauteur, de celle de son piédestal. Je n'arrive pas à y croire. Je l'intrigue ?

"Relève-toi."

J'ignore si ces mots viennent de sa bouche ou de la personne qui vient d'arriver. J'obéis. Il me toise toujours. Comme un jouet entre ses mains.

"Mène-le au Passeur. Il saura quoi faire de lui."

Je me retourne vers la prêtresse. Elle s'incline devant son maître puis m'indique la sortie. Je la suis. Ma dernière vision d'Hadès est son expression ambigue. Ma pensée y fait écho. Nous verrons si cette nouvelle étoile brillera ou tombera jusqu'à s'éteindre...
Mon Etoile. Cette armure vivante ne fait qu'un avec moi. Je suis le Cauchemar, flamme sombre qui hante les nuits, Etoile de la Spiritualité. Qui rime parfois avec mélancolie, vide et oubli.

Je ne t'ai pas oublié. Je n'ai aucune amertume pour notre dernière rencontre. Je connais le même sentiment. Je le sais. Tu es là. Quelque part. Et certainement pas si loin que ça.


▬ Pourquoi défend-il cette divinité :
Hadès m'a fait un don qui ne refuse pas : la vie éternelle. Et m'a également appris beaucoup de choses que je n'aurais su voir autrement. Il a remplacé le vide par autre chose, et cette loyauté me suffit pour le moment. Il sait que je veux le retrouver.

▬ Comment a-t-il eu son armure :
A mon réveil, mon étoile s'est manifestée. C'est elle qui m'a fait revivre. Personne ne l'avait vue jusqu'à présent, mais je la reconnais, c'est celle de mon frère. L'armure fait écho aux flammes de mon mental. Et sait me faire trouver la sérénité à laquelle toutes les âmes aspirent.

▬ Quels sont les évènements qui ont marqué sa vie :
♪ -477 Naissance
♪ -467 Retrouvailles
♪ -464 La mort de mon frère
♪ -458 L'incendie / Ma propre mort
♪ -437 Mon réveil et celui de mon étoile / La découverte de mon "arme"
♪ -436 La guerre de l'Olympe, passée au bord du Styx



Description du Héros

Je suis gaucher. En fait, tout ce qui est à droite est à gauche. Et inversement. C'est le mot, je suis inversé. Le terme exact est situs inversus. Donc, si on veut me planter une épée dans le cœur, il faut... penser à l'envers. Qui sait, c'est peut être pour ça que j'ai le cerveau tout retourné ?

Blague à part, je suis beau. C'est vrai ! Dans les Enfers, on m'a même surnommé l'Incube. Le Cauchemar s'en rapproche, je ne le nie pas, mais je laisse cette partie du travail à mon frère. Je n'aime pas imposer ma volonté. Il paraît que c'est un problème.
Peau légèrement mate, cheveux noirs, yeux jaunes. (Ils peuvent passer pour dorés.) C'est bizarre ? Je ne sais pas, j'ai toujours vécu avec ! *rit* Une cicatrice sur le poitrail, côté droit.
Je suis plutôt grand, pas baraqué, mais je me défends. J'ai ce qu'il faut pour porter une amure. Ca me suffit. De toute façon mon Surplis est léger, alors rien à craindre. Quand je me balade en civil, c'est plutôt simple. J'aime les contrastes. Noir et blanc, c'est ce qui me distingue.

J'ai une voix de baryton. Au sens propre du terme. Douce à l'oreille, elle est facilement qualifiée de musicale / chantante / mélodieuse. Il n'est pas rare de l'entendre, car je parle facilement. Trop peut être ? Je parle peu de moi. Secret ? Oui. Ce n'est pas de la pudeur. Je comble aussi le silence en chantonnant. J'espère que vous appréciez la musique !

Bien sûr, je porte mon épée. Celle-là même qui a traversé mon cœur. Hadès en a fait un cadeau de bienvenue quand j'ai franchi le Styx pour la seconde fois. Il l'a faite reforger. Elle n'a aucune propriété magique mais recalibrée à ma taille et aussi sombre et solide que mon armure. (Ca je rêve peut être.) Apocalypse est son nom.
Un instrument ne me quitte jamais. J'ai retrouvé ce son qui m'a hanté. Des cordes accrochées sur un support de bois, comme une lyre placée à l'horizontale, mais trop serrées pour être pincées. J'en joue en frottant contre elles un archet de crins de cheval tendus. Curieux ? Ne vous moquez pas, je prends ça très au sérieux.

Ah, et, j'oubliais. J'ai une sacrée résistance au feu. Normal en Enfer ?

On me dit fou. Pas le fou dangereux, non. Plutôt celui qui rêve à d'autres mondes, qui s'oublie dans ses illusions. Ils ont peut être pas tord, c'est moi tout craché, ça.
Instable... Je le suis, c'est vrai. Habituellement calme, je peux facilement virer acerbe, jusqu'à entrer dans une colère noire (ou rouge) sans que rien ne l'annonce. J'en deviens imprévisible, et ça... peu le supportent.
Souriant et posé, c'est ce que l'on distingue de moi au premier regard. Au second aussi. Au troisième, sûrement pareil. Un peu farfelu à la limite. Attachiant. Ma nature impulsive contredit ces élans premiers, mais je suis quelqu'un de sympa. Je vous jure !
Sarcastique, un brin cynique, je me vois comme bon vivant. J'aime la bonne chère et la chair. Si la vie m'a offert une prolongation c'est bien pour en profiter, non ? Un poil manipulateur peut être. Mais ça, c'est à vous d'en juger !

Mon passe-temps préféré ? Pêcher dans le Styx en bonne compagnie ! *rit*



Attaques et Pouvoirs

Ombreflamme
Noires et rouges, des flammes se forment sur son arme ou autour de son corps. Le plus souvent au niveau de ses mains. Il manipule ce feu avec aisance. Et peut l'envoyer à distance. (Appelez-moi la Torche !)

Jument de nuit
Appelant son étoile, il peut invoquer sa monture céleste. Qu'elle prenne ou non possession de son corps (soit il se transforme, soit elle apparaît à côté de lui), elle a la forme d'un grand cheval noir aux sabots, crinière et queue enflammés. Ses naseaux fument et on devine sa température très élevée.
Cette créature n'a aucun moyen conventionnel pour combattre, mais peut malgré tout être redoutable. Ce qui n'est pas sa vocation. Elle lévite au dessus de l'eau, et peut traverser le Styx. Adjointe ou concurrente au Passeur selon les points de vue, elle peut faire passer les âmes de l'autre côté.

Cauchemar
Scio ne laisse jamais le silence s'installer complètement. Il n'est pas rare de l'entendre chantonner en combattant.
Ce que peu s'aperçoivent est que ce chant a un pouvoir. Même s'il n'est que fredonné. Il s'insinue sournoisement dans l'esprit de ses adversaires, pour toucher leur âme. Quand ils s'en rendent compte il est le plus souvent déjà trop tard. Avant que leur conscience ne les alerte, l'illusion s'immisce dans leur réalité jusqu'à la remplacer. Cela dure tant que la mélodie franchit ses lèvres, mais si ses victimes y croient, elle prend corps. Il n'a alors plus besoin de chanter.
Selon l'âme qu'il a réussit à toucher et l'effet qu'il veut produire, s'il dirige son chant, ou la mélodie de son instrument vers une personne en particulier, il peut la plonger dans un profond sommeil ou un rêve éveillé. Elle sera alors à la merci de ses pires cauchemars, qui deviendront réels pour elle. La finalité est de détruire son esprit pour qu'elle ne se réveille jamais. De la même façon que pour l'illusion, le rêve éveillé peut prendre pied dans la réalité si l'endormi y est absorbé.

Ultime / Mort : Apocalypse
Lorsqu'il meurt, tout le cosmos contenu dans son corps s'échappe, sous la forme de quatre Cavaliers enflammés qui ravagent tout sur leur passage, jusqu'à ce que le corps de leur hôte soit entièrement consumé.



Remarques

Je veux que quiconque RP avec Scio me demande la permission s'il envisage un contact physique avec lui. A moins qu'il ne le décide, il ne laissera jamais personne le frôler. Même par surprise ou accident. Désolé pour l'impératif mais c'est important.

Un cookie pour tous si quelqu'un réussit à deviner toutes les références !








Dernière édition par Scio le Dim 15 Sep - 14:29, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis no rê
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
avatar


messages : 653
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : THIS IS SPARTAAAAAAA

Fiche de Personnage
Protection Divine: Alceste Surplis du Fossa, étoile céleste de la Férocité
Titres: 0

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 8 Sep - 11:11

Bienvenue parmi nous jeune roliste! cheers j'espère que tu te plairas dans cet univers à la fois fantastique et réaliste ^^

YATAAAAAAAAA!!! UN SPECTRE DE PLUS! C'est tonton Dèdès qui va être heureux *_*
* sautille tout partout, toute contente et toute folle *

Plus qu'un millier de fois bienvenue tu as bien choisis ton camps  

Pour répondre à tes questions tout d'abord, je dirai qu'en effet il est annoté dans le règlement qu'il est interdit de se servir des divinités comme PNJ... seulement dans le RP ^^
Ainsi tu peux le jouer dans le Background de ton personnage. Essaies tout de même d'être fidèle au caractère et au charisme de la divinité que tu auras choisit ^^ ( dans tous les cas un administrateur ou un modérateur de dira si un détail cloche. Normalement nous sommes assez souple donc tu n'auras pas de soucis à te faire ^^ )

Pour ta présence, je suis actuellement dans le même cas que toi... * pleure pour la mort de son net * donc je n'ai aucune leçon de morale à te faire XD et puis, nous sommes sur un forum RPG, soit un lieu pour se détendre et partager le même loisir de l'écriture... donc libre à toi de venir quand tu le souhaites ^^ ainsi, à raison de une fois par semaine si tu n'en as pas le choix =')
( Essaies quand même de ne pas trop faire de RP en même temps si tu n'es pas assez présent, ça risquerai de frustrer certains membres assoiffés de RP Wink)

Citation :
Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin
passeur? tu parles du passeurs des enfers ou d'un autre spectre? ^^ dans ce cas ce serait le surplis de Chéron l'archéon que tu convoiterais non? ^^ Eclaircis ma lanterne si je fais fausse-route, comme l'on a le droit de créer ses propres armures, ne sait-on jamais Wink

Bon courage pour la rédaction et n'hésites pas à embêter Areus ou Eryl :twisted:Et si tu as la moindres question, n'hésites pas non plus à MP Manas ou moi, nous ferons de notre mieux pour te répondre ^^

A bientôt chez les spectres

____________________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priam
Admin/ Garde de l'Oracle
Admin/ Garde de l'Oracle
avatar


messages : 416
Date d'inscription : 13/04/2013

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure de Bronze du Dragon
Titres: 0

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 8 Sep - 14:44

Bienvenue ^^

Très jolie avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scio

avatar


messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 8 Sep - 17:32

Alceste a écrit:
Bienvenue parmi nous jeune roliste! cheers 
Merci !

Manas a écrit:
Bienvenue ^^
Merci !

Citation :
Très jolie avatar ^^
Et encore une fois merci !

Je vous parlerai de cette excellente BD, promis !

Citation :
passeur? tu parles du passeurs des enfers ou d'un autre spectre? ^^ dans ce cas ce serait le surplis de Chéron l'archéon que tu convoiterais non? ^^
Non, pas du tout !
Justement, ce surplis ne correspond pas au personnage. Qui aura donc quelques démêlés avec ce fameux spectre. Il va empiéter sur son territoire ! (A savoir transporter des âmes de l'autre côté.)

Le surplis que j'ai choisi est inventé, pour éclaircir il s'agit du Nightmare (je ne suis pas fan des anglisismes). Ou cheval de cauchemar. Créature de la mythologie moderne que je mélange allègrement avec le cheval chtonien / psychopompe associé à la mythologie grecque. (Ce mot est bizarre.)
Mais à côté du Balrog : pourquoi pas.

Cheval, donc, noir avec le feu aux pattes et à la crinière, qui a pour capacité de pouvoir voyager des deux côtés en transportant des âmes. Voilà pour la concurrence à l'archéon.



Hadès ne cautionne peut être pas ça, mais Scio fait selon ses propres convictions. Ca peut faire un RP si ça pose problème ou crée un conflit !

J'ai bien répondu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leonidas
Surplis du Behemoth, étoile Céleste de la Solitude
Surplis du Behemoth, étoile Céleste de la Solitude
avatar


messages : 32
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Mar 10 Sep - 14:00

Bienvenue ! C'est un concept original et novateur que tu as là. Ça s'annonce fameux et je suis curieux de voir tant la fin de la fiche que ce que ça peut amener en jeu. Bon courage pour la fin de ta fiche et bonne chance pour ta validation, au plaisir de RP avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scio

avatar


messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Mer 11 Sep - 10:45

Ca me flatte. Merci pour tout ces encouragements !
Je ferai au mieux pour être à la hauteur de vos attentes.

L'histoire est en place. Il me reste quelques détails à fignoler, ce sera pour ce week end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Mer 11 Sep - 15:29

Ba moi j'adore ! Donc bienvenue ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eryl

avatar


messages : 224
Date d'inscription : 30/06/2013
Age : 31

Fiche de Personnage
Protection Divine:
Titres: 0

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Mer 11 Sep - 18:16

Pas mieux ! ^^

Bienvenue et bon courage pour ce qui te reste. Wink(A part l'attaque qui manque je trouve le reste parfait... scratch)

J'aime beaucoup l'idée d'une ultime attaque à la mort du personnage. Concept sympa. ^^ (Et du coup, puissant Surprised)
Même si ce n'est vraiment utile que pour les Spectres. Rolling Eyes(Ca serait possible pour d'autres, mais bon... qui a envie de voir son personnage mourir ? Rolling Eyes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scio

avatar


messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 15 Sep - 14:43

Je crois que cette fois c'est fini !
Merci pour vos commentaires. C'est encourageant !

Quelques remarques avant validation.
♪ Mon histoire est "incomplète". (Ça ne va pas jusqu'à la Guerre de l'Olympe.) C'est quelque chose que je tiens à écrire de façon plus complète dans un flash back. (Je n'ai vu aucune section pour les background des personnages.) J'expliquerai sa rivalité avec le Passeur. Je veux aussi écrire pour Angeal. Ça sera bizarre !
♪ A propos d'Angeal, est-il possible de "réserver" une armure pour un personnage qui fait partie de l'histoire d'un autre mais ne sera probablement jamais joué ? (En outre le Surplis de l'Incube, qui même citée ici est une armure inventée.)
♪ Dans le même ordre d'idées, j'aimerai discuter avec le MJ qui s'occupe d'Hadès. J'ai pas mal de choses à dire sur ce que le dieu sait de mon personnage. Ça peut être dans l'optique d'une future quête personnelle. (Et est-ce trop de prétendre que mon personnage l'intrigue ?)
♪ J'ai en tête une cinquième capacité pour Scio. Mais vu sa complexité et sa portée, je veux voir ça aussi en privé avant de l'écrire sur ma fiche.

Bonne lecture et encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis no rê
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
Fonda // Prêtresse d'Hadès//Surplis du Balrog.
avatar


messages : 653
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : THIS IS SPARTAAAAAAA

Fiche de Personnage
Protection Divine: Alceste Surplis du Fossa, étoile céleste de la Férocité
Titres: 0

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 15 Sep - 17:40

Coucou ^^

Alors alors...

Citation :
Je n'ai vu aucune section pour les background des personnages.
C'est normal, ta bibliothèque personnelle ( et personnalisable ) te sera fournit uniquement lors de ta validation Wink

Citation :
A propos d'Angeal, est-il possible de "réserver" une armure pour un personnage qui fait partie de l'histoire d'un autre mais ne sera probablement jamais joué ? (En outre le Surplis de l'Incube, qui même citée ici est une armure inventée.)
Hélas une armure est une armure il est impossible de la réserver et encore moins de la nommer en RP pour la logique et la cohérence du forum. Car imaginons qu'un membre veuille prendre une armure de l'incube, elle sera confrontée à ton PNJ...
Personnellement, venant d'un forum ou il y avait justement un surplis de l'incube et de la succube, je peux te dire qu'elles sont très convoitées.
Si tu tiens absolument à avoir un PNJ, au lieu de définir qu'elle/il a une armure, pourquoi ne pas dire directement qu'il s'agit tout simplement d'une succube/incube? Car l'enfer est tout de même le lieu du forum ou la fantaisie est présente à 300% Wink

Citation :
♪ Dans le même ordre d'idées, j'aimerai discuter avec le MJ qui s'occupe d'Hadès. J'ai pas mal de choses à dire sur ce que le dieu sait de mon personnage. Ça peut être dans l'optique d'une future quête personnelle. (Et est-ce trop de prétendre que mon personnage l'intrigue ?)
Il y a deux MJ pour Hadès, Manas et moi ^^
Nos boîtes mp te sont ouverte, surtout manas! ( le PNJ Hadès est son Main )
En effet ce serait prétentieux de dire cela, d'autant plus que Hadès passe toujours par pandore pour parler à ses spectres. Néanmoins si tu expliques bien pourquoi, comment et par quel moyen ton perso "pourrait" l'intriguer, ça pourrait passer. Mais penses à bien travailler la motivation et les causes de ton personnage vis à vie de Hadès ^^

Après si vraiment tout ces détails dépendent de Hadès, vois avec Manas pour un RP dans le passé, en flashback après avoir lui avoir proposé un résumé rapide que tu auras posté dans ta fiche Wink

* Mode Edition pour validation *

____________________________________________________________________________________________________

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Priam
Admin/ Garde de l'Oracle
Admin/ Garde de l'Oracle
avatar


messages : 416
Date d'inscription : 13/04/2013

Fiche de Personnage
Protection Divine: Armure de Bronze du Dragon
Titres: 0

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 15 Sep - 18:29

Ca à l'air chouette tout ça, après pour Hadès, oui tu peux me contacter par MP, on arrangera un peu tout ça, pour faire un RP qui te plaise, et qui colle avec le dieu des enfers ^^

Je valide ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scio

avatar


messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2013

MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   Dim 15 Sep - 21:50

Merci pour la validation !

J'écrirai un MP dès que j'aurai synthétisé mes idées. Ce n'est pas compliqué et ça concerne le futur.
Pour le passé et ma question, c'est par rapport à ce que j'ai déjà écrit dans mon histoire :

Citation :
Je n'arrive pas à y croire. Je l'intrigue ?
Mais ça peut être qu'une interprétation de mon personnage. Donc pas ce que pense Hadès réellement !
Ça gène que je le fasse intervenir aussi directement dans mon histoire ?

Je comprends pour l'armure. Je préférais demander.
Par contre, il s'agit de son frère jumeau, pas d'un PNJ quelconque. Ça ne peut pas être un incube. Je dirai donc que c'est un spectre à l'armure indéfinie. (Qui sait, je j'inventerai peut-être une nouvelle armure avant qu'on le voie réellement ?)

Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scio, Surplis du Cauchemar Etoile Celeste de la Spiritualité, Passeur clandestin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» David - Spectre de Janus de l'Etoile Celeste de la Machination
» Larapière, Spetcre du Double Dragon de l'Etoile Celeste du Pouvoir !!
» Spectres d'Hadès [103/114 libres]
» Haao,Surplis du Lycaon de l'étoile Céleste dela Punition[ok]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
estrée test :: bibliothèque :: Inscriptions Archivées :: Personnages décédés / abandonnés-